vieille chaise horizontal.jpg

Sénégal

Contexte

Comment le Sénégal s'adapte au vieillissement

 
 

“Quand un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brûle.” Dans les écoles du Sénégal, cette citation de l’écrivain Amadou Hampaté Ba est écrite sur les murs de presque toutes les salles de classe. Dans la famille sénégalaise, la personne âgée joue un rôle central. Toutes les cérémonies sont organisées et orchestrées par les vieilles personnes. Elles sont les gardiennes des valeurs ancestrales, du savoir-faire, du savoir être. Ce sont elles que les petits-enfants écoutent.

Pourtant, la représentation idéale de la personne âgée est remise en cause par l’urbanisation et le boom démographique. À l’instar des autres pays du continent africain, la population sénégalaise vieillit, et vieillit vite. Dans les trente prochaines années, l’espérance de vie sur le continent africain va passer de 60 ans à 71 ans.

À Dakar, nous avons rencontré le Docteur Mamadou Coumé, premier gérontologue agrégé du pays, et Sadio Ba Gning, sociologue et spécialiste des questions liées au vieillissement. Les deux spécialistes nous ont parlé de la place essentielle des personnes âgées dans la famille sénégalaise, mais aussi de la transformation récente de leur rôle dans la société.

Le village de Bagayoko

Le village de Bagayoko

 

ILS FONT - Sénégal

Grandmother Project : Les grands-mères contre le mariage précoce

Elles ont été mariées à 13 ans, mais elles veulent un avenir différent pour leurs petites-filles. Dans le sud-est du Sénégal, on a rencontré des super-grands-mères qui changent les mœurs et apportent un vent de modernité dans leurs villages, avec le Grandmother Project.

Vieillir au Sénégal

Vieillir dans un ménage polygame

Au Sénégal, nous avons rencontré deux dames, compagnes du même mari, qui passent leurs vieux jours ensemble.

ILS FONT - Sénégal

La grand-mère sénégalaise qui lutte contre le changement climatique

"J’aimerais qu’on laisse à nos petits-enfants un bon cadre de vie. Qu’on arrive à limiter les dégâts du changement climatique sur leur quotidien." Yandé Dao est une grand-mère activiste et animatrice radio du village de Sukuta, dans la région du Saloum, au Sénégal. Face à la surpêche industrielle et au dérèglement climatique, elle a créé une fédération de femmes avec qui elle reboise la mangrove, pour que les palétuviers abritent plus de poissons, d'huîtres, de mollusques.

D’autres vidéos à venir, ne manquez rien!

 

→ S'abonner sur 

Facebook

→ S'abonner sur 

Instagram

→ S'abonner sur 

 Twitter

→ S'abonner à la

Newsletter

 
SumusuChien.jpg