Québec

Carpe Diem, la maison où on oublie Alzheimer

« On me demande souvent : 'Vous faites quoi pour éviter que les gens fuguent ?' Première chose, il faut que les gens puissent sortir. Si tu sors tous les jours, t’auras moins envie de t’enfuir ! Deuxièmement, il faut que tu aies envie de rester. » À Trois-Rivière, au Québec, la maison Carpe Diem accueille des personnes qui ont la maladie d’Alzheimer ou une maladie apparentée, en se concentrant sur les capacités des personnes. Dans cette grande maison en bois, difficile de reconnaître qui est malade et qui ne l’est pas.

Papyrus

Le portrait des vieux de la vieille, l'histoire des savoir-faire et les coulisses du média, on vous dit tout dans la newsletter papyrus.

Votre demande a bien été prise en compte !
Une erreur s'est produite ! Si vous n'arrivez pas à vous inscrire, veuillez réessayer ultérieurement ou contactez-nous sur contact@oldyssey.org. Merci !"

Suivez Oldyssey sur

Contactez-nous

Contact@Oldyssey.org